Thierry Beinstingel déserte « Regardez-moi ce travail! » mais il a une bonne excuse : il est sélectionné pour les Prix Fémina et Goncourt avec son dernier roman : «Ils désertent». Bravo et bonne chance à lui!

Publié: 23 septembre 2012 dans Non classé
Tags:,

Depuis quelques années, Thierry Beinstingel s’est fait connaître pour des romans situés dans le monde du travail. Dans «Retour aux mots sauvages», qui flirta avec le Goncourt en 2010, Thierry Beinstingel situait l’action dans une compagnie d’assurances. Ses héros, ou plutôt ses antihéros, n’étaient plus que des voix au téléphone, priées d’envoyer gentiment les clients balader.

Avec «Ils désertent», sa nouvelle fiction, l’écrivain fait pénétrer le lecteur dans une PME. Une technocrate doit y renvoyer le plus vieil employé.

«Ils désertent», de Thierry Beinstingel, aux Editions Fayard, 252 pages.

Pour en savoir plus : Le travail à côté de la vie, dossier et interview de Catherine Simon, Stéphanie Dupays, Julie Clarini, Le Monde 


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s