Textes

  1. Ce que j’ai toujours voulu dire à mon employeur, et que je n’ai jamais osé, c’est  je veux travailler plus !

parce que… «  je veux gagner plus… ! »

Mais aujourd’hui, j’ai décidé de me lancer !

Auteur : Bacon

Âge : 35 ans

  1. Ce que j’ai toujours voulu dire à mon employeur, et que je n’ai jamais osé, c’est :  trop de productivité par rapport au mode de travail ancien !

parce que… ‘’ Le temps est précieux, comme le meuble ancien ‘’

Mais aujourd’hui, j’ai décidé de me lancer !

Auteur : anonyme

 

  1. Ce que j’ai toujours voulu dire à mon employeur, et que je n’ai jamais osé, c’est : travailler, c’est mon plaisir… !

parce que… parce que !

Mais aujourd’hui, j’ai décidé de me lancer !

Auteur : anonyme

 

  1. Ce que j’ai toujours voulu dire à mon employeur, et que je n’ai jamais osé, c’est  « J’en ai souffert de votre incompétence et je suis ravie qu’un mot si laid vous qualifie, incompétent plus haut que ses fesses en l’occurrence, en l’occurrence d’être resté trop longtemps assis. J’ai du respect pour les êtres qui pensent sans se regarder ni le nombril ni le Q.I… »  Chanson de Vincent Baguian.

Parce que…  Ce texte retranscrit exactement mon état d’esprit.

Mais aujourd’hui, j’ai décidé de me lancer !

Auteur : anonyme

  • La fois où j’ai le plus ri au travail, c’est quand  Michèle, ma collègue était partie entre 12h et 14h, sur les quais de la Seine pour s’acheter un  ‘’ serin ‘’  mais elle a flashé sur un autre animal et a ramené… un tout petit ‘’ ouistiti ‘’ en cage ! Dès qu’elle a voulu nous le montrer, le petit singe, effrayé, s’est précipité par la porte ouverte dans la pièce, sautant de bureau en bureau et de meuble en meuble en criant ! Tout le personnel qui se trouvait là a éclaté de rire en même temps ! Sauf Michèle, qui n’en menait pas large car elle avait peur de se faire griffer… ! Évidemment, ce vacarme attira vite Mr le Directeur, lequel croyant a une rébellion de ses ‘’ouailles ‘’ ouvrit la porte brusquement et… prit le parti d’en rire ! Ce qui redéclencha un fou-rire général ! Une fois le singe rattrapé, il fronça les sourcils et dit : ‘’ Allez Mesdemoiselles, maintenant au boulot ! ‘’ en souriant.

On s’en souviendra toute notre vie car au travail, quelques fois, il s’en passe des drôles !!!

(Fait réel, j’avais une trentaine d’années !)

Depuis, lorsque je vais visiter un zoo, je pense toujours à cet épisode et je ne peux m’empêcher de découper un singe drôle lorsque j’en trouve un !

Auteur : Jacqueline LENOIR

Âge : 65 ans

  • La fois où j’ai le plus ri au travail, c’est quand  après de nombreuses années au travail, nous avons eu des moments difficiles mais aussi, et l’étant plus souvent, de très bons moments où nous avons souvent ri mais je suis incapable de citer la fois où nous avons le plus ri !

Auteur : anonyme

  • La fois où j’ai le plus ri au travail, c’est quand  au début de l’année, les anciens de la boîte nous mettaient à l’aise, dans une ambiance très conviviale lorsqu’que l’on sortait de l’école, tous frais !

Auteur : anonyme nostalgique

  • La fois où j’ai le plus ri au travail, c’est quand  je n’y suis pas seule, et quand on se raconte des blagues entre collègues.

Auteur : Bacon

Âge : 35 ans

  • Le métier de mes rêves, ce serait   professeur de danse !

Je travaillerais [où ?]   A St Julien

Et quand ? Tous les soirs

Avec mes collègues, on inventerait des danses

Et je serais content(e) de me lever pour ça !

Auteur : Mathilde THOMAS

Âge : 9 ans 1/2

  • Le métier de mes rêves, ce serait   avocate, si c’était à refaire !

Je travaillerais où ? Au palais de Justice de Paris, là où j’ai comparu en tant que victime car le Droit Civil ou de Travail, j’adorais ! Je pourrais me vêtir de la robe et des accessoires des avocats plaidant la cause des victimes, dans la salle de Justice !

Et quand ? A tout moment ! Surtout quand on m’appellerait pour me dire :   ‘’ Maître, c’est à vous ! ‘’

Avec mes collègues, on se concerterait, après la réunion obligatoire, celle qui sert à papoter sur le cas de chacun et à définir ensemble les ‘’ J’te donne ! Tu auras ! Ne dis pas ça ! Fais ceci ! ‘’ etc… On appliquerait le droit Napoléonien ! Ainsi que les nouvelles lois de députés souvent oubliées dans le Journal officiel…. !  Bref, être le défenseur des faibles et l’accusateur des ‘’ malfrats ‘’ et des ‘’ criminels ‘’ ! Je me joindrais aux déclarations de mes collègues, surtout à ceux qui appliqueront le droit du travail, touchant en toute équité les patrons comme les salariés !

Et je serais content(e) de me lever pour ça ! Correction : et je serais contente de me lever à 5 heures du matin pour cela !

Auteur : Jacqueline LENOIR

Âge : 65 ans

  • Le métier de mes rêves, ce serait   footballeur !

Je travaillerais où ? à Paris !

Et quand ? Tous les jours !!!

Avec mes collègues, on  s’entrainerait beaucoup ! Pour pouvoir gagner tous les matchs et devenir champions du monde !!!

Et je serais content(e) de me lever pour ça !

Auteur : anonyme

Âge : 8 ans

  • Le métier de mes rêves, ce serait   distribuer de la bonne humeur et du courage aux gens !

Je travaillerais [où ?]  PARTOUT ! En ville, dans les gares, les cafés, à la CAF, dans les  ‘’ quartiers chauds ‘’, à l’école…

Et [quand ?]  De 6 heures du matin à 21 heures (il faut quand même que je me repose un peu)

Avec mes collègues, on s’amuserait bien à faire rigoler les gens, et à diffuser  une bonne ambiance !

Et je serais content(e) de me lever pour ça !

Auteur : anonyme

  • Le métier de mes rêves, ce serait   Archéologue !

Je travaillerais où ?  En Egypte

Et quand ? A l’âge de 20 ans

Avec mes collègues, on découvrira les trésors des pharaons !

Et je serais content(e) de me lever pour ça !

Auteur : anonyme

  • Le métier de mes rêves, ce serait   un endroit où je rencontrerais de belles personnes

Je travaillerais où ?  Au Paradis (là où je suis actuellement )

Et quand ?  (Le plus tôt et le plus tard possible )

Avec mes collègues, on  travaillerait en équipe et on serait tous soudés, on aurait le temps de parler de soi et de son travail ainsi que de la vie… Bref, ce serait le paradis !

Et je serais content(e) de me lever pour ça !

Auteur : Bacon

Âge : 35 ans

  • Le métier de mes rêves, ce serait  cuisinier !

Je travaillerais où ? Dans le meilleur restaurant de Marseille !

Et quand ? L’après-midi et le soir parce que le matin, je dormirais longtemps…

Avec mes collègues, on travaillera en équipe et on créera des plats extraordinaires, tellement bon que les clients en prendront deux fois !!!

Et je serais content(e) de me lever pour ça ! ( assez tard…)

Auteur : Benjamin GOUT

Âge : 11 ans

  • Le métier de mes rêves, ce serait   coiffeur !

Je travaillerais où ?  A St Brieuc

Et quand ?  De 6 heures à 20 heures, sauf les jours fériés et les week-ends !

Avec mes collègues, on coupera des cheveux ! Et on mettra du gel et des bigoudis dans les cheveux des gens… !

Et je serais content(e) de me lever pour ça !

Auteur : Jérémy SARAZIN

Âge : 10 ans

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s